Présentation de l’éditeur

Les policiers du monde entier répartissent les criminels sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité. Un tueur échappe à cette classification. Cruel à l’extrême, insaisissable, sévissant sur tous les continents, il ne connaît aucune limite ni aucun mode opératoire de prédilection : c’est le niveau 26. Un seul homme peut l’arrêter. Il s’appelle Steve Dark, et depuis que ce monstre a massacré sa famille, il s’est juré de cesser de traquer les psychopathes. Mais bientôt, il n’aura plus le choix.

Un mot sur l’auteur

Anthony E. Zuiker n’est autre que le créateur, scénariste et producteur des Experts. En parallèle de la série la plus regardée au monde, il offre un premier thriller : Level 26 (titre original : Dark Origins), suivi du récent Dark Prophecy.

Le premier thriller de Zuiker met en scène un personnage, Steve Dark, complètement usé par son passé. Ses démons ne cessent de le hanter. C’est en quelque sorte le stéréotype même du personnage broyé. Retiré du circuit depuis plusieurs années, le passé arrive tout de même à le rattraper.

 

Le fil de l’histoire est aussi classique : un serial killer sans état d’âme, contre un homme qui n’a presque plus rien à perdre.

Mais, la lecture est très facile, et les chapitres s’enchainent un peu comme les plans d’un film. Au final, on lit Level 26 sans vraiment s’en rendre compte. Et on est très vite baigné dans un bain d’horreur sans pouvoir en sortir.

Le roman baigne dans l’originalité Même si l’intrigue n’est pas forcément originale, le roman a une tout autre visée. L’intérêt de Level 26 repose sur les cyber-bridges. Toutes les vingt pages, un code est donné à la fin du chapitre. Ce code permet de débloquer une vidéo sur le site level26.com. Les vidéos durent de 45 secondes à 5 minutes et sont réalisées par A. Zuiker lui-même. En plus de donner des clefs sur les personnages, elles font avancer l’intrigue.

Qui plus est, toutes les vingt pages, juste après avoir donné le code du cyber-bridge, un dessin remplit la page. Ce dessin dévoile quelques indices sur les vingt prochaines pages qui suivent.

Au final, le roman d’Anthony Zuiker est une révolution, donnant au lecteur la possibilité de vivre une expérience visuelle à partir d’un roman. Même si l’histoire reste totalement lisible sans voir les vidéos, celles-ci fait passer le roman sur un autre niveau.

Site : www.level26.com